Fleuves Inini/Maroni août 2015
Fleuves Inini/Maroni août 2015

Photo : Hurleurs de Guyane

press to zoom
Mission Harpie août 2015
Mission Harpie août 2015

Secteur Enfant Perdu Mission 9e RIMa (droits : Ministère de la Défense)

press to zoom
Carte d'approvisonnement
Carte d'approvisonnement

2014 - Carte d'approvisionnement logistique et humain des sites d'orpaillage illégaux de la région de Saül.

press to zoom
Fleuves Inini/Maroni août 2015
Fleuves Inini/Maroni août 2015

Photo : Hurleurs de Guyane

press to zoom
1/21

            L'actualité              

Faîtes du bruit le 26 octobre à 15h !
 

Le Collectif LAWA et Les HURLEURS de Guyane invitent la population guyanaise à manifester son ras le bol face à l’orpaillage illégal, en participant ce jeudi 26 octobre à 15h à un grand concert de klaxon et de hurlements, afin de rappeler au Président de la République la nécessité d’enclencher au plus vite une nouvelle ère dans la lutte contre l’orpaillage illégal.

Envahissez les réseaux sociaux en témoignant de l’événement avec vos films.

Lire+ ici

 

 Lettre ouverte à nos dirigeants 
 La Guyane, après 25 ans de pillage dit STOP au Dirty Paradise 
 

Alors que le commandement Harpie s’enorgueillit du démantèlement du plus vieux site d’orpaillage illégal à moins d’une heure de Cayenne, nous, Hurleurs de Guyane, estimons qu’il n’y a pas de quoi pavoiser, qu’il n’a pas de quoi se féliciter.

 

« Le projet de loi Biodiversité a pour ambition de protéger et de valoriser nos richesses naturelles. Il permet une nouvelle harmonie entre la nature et les humains. C’est une chance qui nous est donnée avant qu’il ne soit trop tard de s’appuyer sur le vivant pour faire de la France le pays de l’excellence environnementale et de la croissance verte et bleue. » - Ségolène Royal ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer [...]

 

Lire la suite ici 

 

 TABLE RONDE "ORPAILLAGE ILLEGAL" 17/02/2016 

Suite à notre saisine de la Commission du Développement Durable (Assemblée Nationale), les Hurleurs de Guyane ont été auditionnés le 17 février.

Nous avions demandé la mise en place d'une mision d'information indépendante sur l'orpaillage illégal en Guyane et avons obtenu un accord de principe pour l'organisation de cette mission inter-commissions.

 DIRTY GOLD WAR NOUVEAU DOCUMENTAIRE DE DANIEL SCHWEIZER 

 

Après Dirty Paradise, film réalisé en 2008 en Guyane en pays Wayana, Daniel Schweizer réalise un 2ème volet consacré à l'or sale.

 

Dirty Gold War nous emmène en Amérique du Sud et dénonce le dirty business de l'industrie minière. Des mines aux vitrines, de l'exploitation humaine aux enseignes de luxe, nous découvrons ce monde secret où la Suisse joue un rôle crucial en raffinant et façonnant les lingots d'or du monde entier.

 

Continuons à interpeller sur cette folie de l'or, continuons à nous indigner sur ses conséquences désatreuses sur les populations autochtones et l'environnement, continuions le combat NO DIRTY GOLD !

 

Cliquer sur l'image pour voir le trailer

 

NB : Le film est sorti en salle le 3 juin en Suisse Romande. Nous attendons sa sortie en France avec impatience ... 

 EXCLUSIF - L'ENQUÊTE DE GUYANE 1ère SUR  L'EXFILTRATION DE L'OR DE GUYANE 

 

20 ans de saccage, de pillage et de trafics !

 

Sous la Canopée, cachés par l’immense forêt amazonienne, plus de 10.000 garimpeiros fouillent sans relâche la terre de Guyane à la recherche de son or. Le précieux métal guyanais tant convoité génère un trafic échappant à tout contrôle financier. Chaque année cette économie souterraine favorise la fuite de plusieurs tonnes d’or. La gendarmerie de Guyane doit s’attaquer à un trafic de grande ampleur dépassant largement le cadre de nos frontières.

 

Reportage de Jocelyne Helgoualch et Franck Fernandes

 

 

 ACRYLIQUE SUR TOILE ©ANNA STIER 

 

 

"Orpillage"

 

Un hurlement pour dénoncer le saccage ! 

 

Le Gouvernement suit avec une attention soutenue les activités illégales d'orpaillage en adéquation avec les menaces que cette activité fait peser sur les milieux naturels fragiles, la biodiversité exceptionnelle de ce territoire et le mode de vie des populations autochtones. Le Gouvernement a confié au préfet de Guyane la charge de cette question en fixant un cadre pour la diffusion des données relatives à cette activité. Celles-ci font l'objet d'un recueil technique précis et standardisé sous la forme d'un observatoire de l'activité minière de Guyane, établi en 2012 et qui est le fruit d'un travail inter-administration auquel ont notamment participé l'Office national des forêts et le parc amazonien de Guyane et la direction de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Guyane. La préfecture et les autres administrations concernées qui communiquaient ces données annuellement le font, depuis 2013, tous les 3 ou 4 mois de manière à présenter le bilan de l'action de lutte pilotée par l'État, mise en perspective par une évaluation ex-ante, puis ex-post de la situation. Si certaines informations doivent rester confidentielles, en particulier pour assurer la sécurité des forces de l'ordre, ces communications, donnent une visibilité importante sur ces activités. En outre, des bilans sanitaires et écologiques réguliers complètent la présentation de ces données publiques. Ces données sont également accessibles à tout moment au public, dans le cadre défini par la convention international d'Aarhus. Ce dispositif proportionné et transparent donne aujourd'hui satisfaction à la majorité des acteurs, même s'il demeure perfectible. Les services préfectoraux en améliorent d'ailleurs la portée en intégrant progressivement des informations sur les zones frontalières et en étudiant un accès plus facile et plus fréquent aux informations.

 

Réponse le 10 février 2015 du Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie à une question écrite de

M. François-Michel Lambert, député écologiste des Bouches du Rhône, en date du 16 avril 2013 ...

 

Lire + ici

 DIRTY  PARADISE 

 

 

Le film documentaire choc de Daniel Schweizer, 2008, Grand Prix FIFDH 2010. A voir, à revoir, à partager cette histoire des amérindiens Wayana de Guyane, victimes de l'orpaillage illégal et du mercure.

 

En savoir + sur le film, ici

 DESSIN  ©OLIVIER COPIN 

 

 

L'orpaillage, le mercure, la destruction de l'environnement, des lieux de vie et la détresse des amérindiens de Guyane

En savoir plus sur l'auteur ici

 

 

 DESSIN DE ©PATOCHARD 

 

Réaction suite au communiqué transmis par l'ARS (Agence Régionale de la Santé) relatif au mercure en Guyane, à la contamination des poissons carnivores présents dans les fleuves qui en résulte et leur consommation par les populations autochtones. L'association Solidarité Guyane, qui effectue les relevés mercuriels sur les populations du Haut Maroni depuis plusieurs années, a contesté les données du communiqué de l'ARS.

 

En savoir plus : 

- Communiqué de l'ARS ici

- Réponse de Solidarité Guyane ici

 

 

  BILAN 2014  

 

A décembre 2014, une diminution du nombre de sites illégaux actifs est constatée ; ce sont ainsi 377 sites actifs recensés fin 2014, soit une baisse de  -21% 

 

Durant le dernier trimestre 2014, la baisse du cours de l'or, la multiplication des opérations Harpies menées simultanément à l'Est et à l'Ouest de la Guyane ainsi que l'organisation de missions plus longues en forêt ont permis de stopper la progression des garimpeiros et de porter un coup sévère à leur activité de pillage.

 

Notre voeux pour 2015 : que cette tendance à la baisse se poursuive.

 

Diaporama ci-contre (source Préfecture de Guyane, Gendarmerie, Forces Armées Guyane, ONF)

Bilan Harpie 2014
Bilan Harpie 2014

press to zoom
Evolution 2012 à 2014
Evolution 2012 à 2014

press to zoom
Bilan Harpie 2014
Bilan Harpie 2014

press to zoom
1/2

Notre hommage à #CharlieHebdo #JeSuisCharlie

 

« Guyane Le far-west de la République », reportage d'Antonio Fischetti paru dans Charlie-Hebdo en février 2008 : "Sarkozy est attendu en Guyane les 11 et 12 février. Ça tombe bien, Charlie en revient justement, de la Guyane. Visite guidée chez les mafieux de l'or qui saccagent la forêt."
 

 EXCLUSIF 

 

Interview de Madame Mélanie Aliman'Hé, Chef de village de Cayodé, au sujet de l'orpaillage illégal et du mercure qui détruisent son village et ses habitants !

 

Merci à Solidarité Guyane pour ce témoignage émouvant

 ACTUALITE MERCURE 

 

14,27 µg = le taux moyen de mercure des adultes du village amérindien de Cayodé en Guyane française. L'orpaillage illégal est toujours aussi présent dans le Haut-Maroni. L'Etat montre son impuissance ou son manque de volonté pour éradiquer l'orpaillage dans les zones de survivance des populations autochtones Wayana et Teko. Solidarité Guyane

 

 

Lire+ ici 

 INTERVIEW 

 

Le 13 décembre 2013, à l'occasion de la venue de François Hollande, les Hurleurs de Guyane organisaient la première action en rassemblant un millier de personnes sur la place des Palmistes. Un an plus tard, Milca Sommer Simonet et Jessica Oder, deux porte-parole du collectif, tracent le bilan d'une année de lutte.

 

Article complet dans France Guyane, édition du 13/12/2014, à lire ici

 

 

 Tribune des Hurleurs  parue dans le quotidien France Guyane le 12 décembre 2014

 

Récemment, sur le Maroni et l’Inini : 1 barge arrêtée sur 30, 1 pirogue arrêtée sur 30… Les Hurleurs réagissent !

 

Les Hurleurs de Guyane tiennent à rappeler que les habitants de l’intérieur demandent, sans succès depuis le début des années 1990, l’éradication de l’orpaillage illégal sur les bassins de vie.

 

Les Hurleurs de Guyane demandent que l’Etat passe d’une stratégie de communication à une stratégie publique de planification et d’actions proportionnées aux dommages.

 

Les Hurleurs de Guyane demandent alors que le Gouvernement exprime enfin, pour chacun des sous bassins versants et les bassins de vie, des objectifs précis et des délais clairs d’éradication.

 

Pour l’y aider, les Hurleurs de Guyane sollicitent par la présente les parlementaires locaux pour la préparation et le dépôt d’une proposition de résolution afin de créer une commission d’enquête parlementaire indépendante sur la manière dont ce dossier a été géré par l’Etat depuis les années 1990 et sur la manière dont il devrait légalement être traité.

 

Une fois le diagnostic parlementaire posé et la planification exécutive réalisée, nous demandons un suivi indépendant des objectifs de résultats grâce à des indicateurs pertinents.

hurleursdeguyane@gmail.comwww.hurleursdeguyane.org                                    

 

DOSSIER  ORPAILLAGE  ILLEGAL

 

France Nature Environnement consacre un dossier sur l'orpaillage illégal dans sa lettre EAU n°68 de septembre 2014.

 

A cette occasion, les Hurleurs ont été interviewés.

 

Lire la lettre FNE ici

Lettre FNE EAU n°68 p4
Lettre FNE EAU n°68 p4

Dossier orpaillage illégale

press to zoom
Lettre FNE EAU n°68 p5
Lettre FNE EAU n°68 p5

Dossier orpaillage illégal

press to zoom
Lettre FNE EAU n°68 p4
Lettre FNE EAU n°68 p4

Dossier orpaillage illégale

press to zoom
1/2

 DERNIER  BILAN  HARPIE  AU  1er  JUILLET  2014 

 

La Préfecture de Guyane a communiqué, via son site internet, le dernier bilan de lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane.

 

Au 1er juillet 2014 : la Guyane compte  485 sites actifs  (contre 479 au 1er janvier 2014)

Communiqué Préfecture bilan Harpie
Communiqué Préfecture bilan Harpie

press to zoom
Communiqué Préfecture bilan Harpie
Communiqué Préfecture bilan Harpie

press to zoom
Communiqué Préfecture bilan Harpie
Communiqué Préfecture bilan Harpie

press to zoom
Communiqué Préfecture bilan Harpie
Communiqué Préfecture bilan Harpie

press to zoom
1/4

Les Hurleurs de Guyane, mouvement citoyen et pacifique, appellent toutes les personnes qui se sentent concernées par l'orpaillage illégal en Guyane à les rejoindre, pour qu'enfin des mesures soient prises pour endiguer ce fléau.

Mini mémo

Lisez, téléchargez, et partagez

Lire plus / read more